Les institutionnels comptent privilégier actifs réels et actions

le
0
(NEWSManagers.com) - Un sondage effectué pour Aquila Capital par TNS Infratest auprès de 255 investisseurs institutionnels en Allemagne, Suisse, Espagne, France, Italie, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni ainsi qu'en Scandinavie montre que ces professionnels ont tendance à privilégier les actifs réels et les actions alors que les placements en obligations ont perdu de leur attrait.

Aquila (4,1 milliards d'euros d'encours) rapporte qu'environ 20 % des institutionnels européens ont en effet l'intention d'augmenter leur exposition à ces deux classes d'actifs tandis qu'un tiers envisage d'augmenter l'allocation aux obligations d'entreprises. D'un autre côté, 20 % des spécialistes interrogés comptent diminuer leur exposition aux obligations d'Etat.

La maison hambourgeoise estime que les stratégies de performance absolue devraient également avoir un bon potentiel, d'autant que l'allocation qui leur est réservée pour l'instant s'avère mineure, avec une moyenne de 3,2 % des portefeuilles.

Le sondage a aussi permis de mettre en lumière l'existence d'importantes divergences dans les allocations d'un pays européen à l'autre. Ainsi, 36 % des investisseurs institutionnels suisses ont l'intention d'augmenter leur exposition aux actifs réels, contre 4 % de leurs homologues italiens. De même, 40 % des Suisses et 36 % des Scandinaves comptent s'exposer davantage aux actions alors que 4 % des Espagnols et des Britanniques prévoient de faire de même.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant