Les " Institutional Days 2010" de l'EDHEC-Risk ciblent les défis de la gestion du risque

le
0
(NEWSManagers.com) -
Les 8 et 9 décembre se tiennent à Monaco les " Institutional Days 2010" , une manifestation organisée par l'Edhec-Risk Institute où les organisateurs tablent sur la présence de 600 participants qui devraient participer à différentes conférences et échanger avec 24 sponsors " corporate" officiels. Ce chiffre qui n'évolue pas par rapport à l'an dernier s'explique par la volonté de l'Edhec Risk Institute de limiter le nombre de partenaires. Interrogé par Newsmanagers qui sera " media partner" de l'évènement, Noël Amenc, directeur de la recherche et du développement confirme : " l' EDHEC Risk Institute est un pôle de recherche en finance et non un organisateur de conférences ! Or, il faut bien reconnaitre que la volonté de nouer des partenariats de recherche avec l'établissement est forte aujourd'hui, la crise financière ayant mis en évidence un besoin de connaissance et de recherche en matière de risk management."
Parmi les sujets abordés lors de ces deux jours, il sera sans surprise question des risques liés à la détention de titres de dettes souveraines mais aussi d'obligations indexées sur l'inflation et de gestion ALM. Sur ce dernier point, Noël Amenc insiste : " la question de l'efficacité et du coût de la couverture des risques d'inflation est de première importance pour les investisseurs institutionnels internationaux. A ce titre, l'Edhec-Risk a lancé deux initiatives de recherche sur le sujet. Une avec Ontario Teachers' Pension Plan sur les innovations en matière de couverture contre le risque d'inflation, et une autre soutenue par Rothschild et Cie sur l'utilisation tant par les émetteurs que par les investisseurs d'une nouvelle forme de dette obligataire corporate indexée sur l'inflation." Bien évidemment, en se nourrissant de la crise de la dette souveraine, de nature à reposer la question de la composition des portefeuilles de couverture de passifs au profit d'une dette corporate de qualité, le sujet n'en prend que plus de poids.
Par ailleurs, au cours de ces " Institutional Days" , certaines classes d'actifs feront l'objet d'études particulières. Notamment les actifs réels qui, selon Noël Amenc, peuvent participer d'une bonne diversification du portefeuille de performance. Ils peuvent aussi avoir leur place dans le portefeuille de couverture du passif notamment du fait de leur qualité de couverture à l'horizon de formes particulières d'inflation.
La diversité des sujets qui seront abordés à Monaco résume l'importance des défis auxquels est confronté l'univers de la gestion d'actifs institutionnelle. Mais si l'Edhec Risk Institute compte apporter sa pierre à l'édifice, elle tient à ne pas mélanger les genres : " la gestion des risques ne doit pas être confondue avec la mesure des risques souligne le responsable de la société. Il s'agit de clarifier les objectifs en matière de gestion des risques des trois grands apports conceptuels et techniques au cours de ces 50 dernières années en matière de recherche financière. A savoir la diversification, l'assurance de portefeuille et la théorie du cycle de vie des actifs" , conclut Noël Amenc.


info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant