Les inséparables Bretons

le
0
Les inséparables Bretons
Les inséparables Bretons

C'est la fin de matinée et le stade de Roudourou semble abandonné. Soudain, un éclat de rire déchire le silence et fait s'envoler les trois mouettes qui picorent sur la pelouse. La séance photos de Christophe Kerbrat et Jérémy Sorbon vient de virer à la franche rigolade. Les deux défenseurs centraux de l'En Avant Guingamp affichent leur profonde complicité. Mais le Menhir breton et la Barrière, leur surnom, ne sont pas que sourires. Depuis quatre ans, indissociables, ils forment l'axe défensif le plus régulier de Ligue 1 et, depuis le début de saison, ils sont les seuls défenseurs centraux à avoir disputé l'intégralité des douze journées, soit 1 080 minutes ensemble.

 

Complémentaires sur le terrain

 

Kerbrat n'a inscrit qu'un seul but chez les pros : le 15 mars 2013 en L 2 face à Caen où évoluait... Sorbon ! Quelques mois plus tard, ce dernier débarque en Bretagne. « Pour mes débuts en L 1, on recevait l'OM (1-3), se souvient Kerbrat. J'ai été catastrophique pendant trente minutes. Heureusement, le calme de Jérémy m'a permis de me reprendre. Ensuite, sa sérénité m'a fait gagner en confiance. »

 

Sorbon a beaucoup moins douté. « J'ai su au bout de quelques minutes que nous allions être bons ensemble. Nous sommes deux mecs calmes mais réfléchis. C'était la bonne addition. » Chacun a appris de l'autre. « Christophe, ancien milieu défensif, m'a montré comment lire le jeu adverse, note Sorbon. Et il a arrêté de vouloir aller trop vite. Sur un geste, il faut parfois se retenir une ou deux secondes pour être meilleur. »

 

Sorbon avoue, lui, avoir gommé une partie de sa nonchalance. « C'est Jocelyn Gourvennec, notre ancien coach, qui m'a fait remarquer que Christophe possédait un petit plus. Il était toujours un peu pile électrique et sur ses appuis. J'essaie de l'imiter. »

 

Soudés dans le vestiaire

 

Leurs deux voix polies sont indissociables dans le vestiaire. « Quand ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant