Les inondations ne devraient pas affecter les exportations thaïlandaises

le
0
La Thaïlande est sous l'eau depuis plusieurs semaines : 10 millions de tonnes de riz ont d'ores et déjà disparu dans la pire mousson qu'a connue le pays depuis plus d'un demi-siècle. Mais le pays produira bien 25 millions de tonnes l'année prochaine, comme prévu, les rendements de la deuxième récolte devant être supérieurs aux attentes, a confirmé le ministre thaïlandais du Commerce, Kittiratt Na-Ranong, ce jeudi. Plus de 400.000 familles sont directement affectées par les inondations. Et d'ores et déjà, 816.000 hectares de riz paddy ont été endommagés, en particulier dans le Centre, tandis que près de 110.000 têtes de bétail ont péri, d'après les chiffres communiqués par l'Association des exportateurs de riz thaïlandais, ce jeudi. Normalement, la deuxième récolte de juin était estimée à 8 millions de tonnes de riz, elle pourrait en donner 12, a estimé Kittiratt Na-Ranong. Et "la Thaïlande restera en mesure d'exporter son riz. Grâce à son programme de soutien aux prix pour les agriculteurs (entré en vigueur le 7 octobre) et grâce à une demande stable sur les marchés", a ajouté le ministre. Sur les 31 millions de tonnes d'exportation de riz prévues dans le monde l'année prochaine, environ 10 millions doivent venir de Thaïlande, selon le département américain de l'Agriculture (USDA). Entre janvier et septembre, la Thaïlande a déjà exporté 9 millions de tonnes et elle doit finir l'année à plus de 10 millions. De son côté, Kittiratt Na-Ranong reste vigilant, car son pays "perd des parts de marché concernant le riz parfumé, par rapport au Vietnam et à d'autres pays". Il espère ainsi récupérer de nouvelles commandes de Hong Kong et de Chine.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant