Les inondations en Thaïlande frappent toute l'électronique 

le
0
L'impact financier se chiffre en milliards d'euros. Tous les secteurs industriels sont touchés.

On assiste à des scènes incongrues dans la zone industrielle de Bang Pa-in, au nord de Bangkok. En scooters des mers ou en pirogues, les ouvriers du fabricant américain de disques durs Western Digital transportent dans un équilibre précaire des piles de composants qu'ils ont extirpés de leur usine noyée sous un mètre d'eau. D'autres employés flottent dans leur gilet de sauvetage jusqu'aux énormes motopompes qui viennent d'être livrées.

Face aux inondations historiques qui ravagent la Thaïlande depuis juillet, les industriels tentent tous de sauver ce qu'ils peuvent. Un directeur français d'usine textile explique le casse-tête qu'est devenue la chaîne de production. Depuis une semaine, il patauge avec un sac en plastique noué autour de chaque jambe dans l'eau putride qui a envahi les quartiers périphériques de Bangkok, et fait le tour de ses sous-traitants pour sauver sa marchandise. Il a établi une véritable carte d'état-major des inondations, note l'avancée des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant