Les infos clés pour bien épargner son argent

le
1
Livrets bancaires, livret A, PEL, sicav, PEA, obligations... l'INC donne les clés pour se retrouver dans la jungle des placements financiers. tale/shutterstock.com
Livrets bancaires, livret A, PEL, sicav, PEA, obligations... l'INC donne les clés pour se retrouver dans la jungle des placements financiers. tale/shutterstock.com

(Relaxnews) - Pour aider les épargnants à comprendre les subtilités des placements financiers, l'Institut national de la consommation (INC) et l'Autorité des marchés financiers (AMC) ont mis à disposition des internautes une collections de fiches pratiques donnant les clés pour bien placer son argent. Résumé des principales informations à connaître.

- Se constituer une épargne dite de précaution est primordial avant même de penser à placer son argent pour des projets futurs. Représentant de 2 à 6 mois de revenus, elle permet de faire face aux imprévus.

- Idéal pour se constituer un apport pour l'achat d'un bien immobilier, le plan d'épargne logement (PEL) prévoit cependant une durée minimum de 3 ans avant de pouvoir solliciter un prêt.

- Épargner sur un livret bancaire est sans risque, mais à l'inverse du livret A, ses intérêts sont soumis à l'impôt et aux prélèvements sociaux : sa rémunération est déduite de 15,5% à 60,5% selon le montant du placement.

- L'assurance vie convient aussi bien aux placements sans risque qu'aux épargnants plus audacieux, tout dépend des fonds investis.

- Le rendement annuel moyen d'un investissement en actions est évalué à 6,6% (source : AMF, pour un placement réalisé de 1988 à 2013), mais ce type de placement est risqué, d'autant plus à court et moyen terme.

- Les frais annuels appliqués par les fonds et sicav s'élèvent en moyenne à 1,5% par an, mais certains peuvent être supérieurs à 3%. Il faut donc bien se renseigner avant de s'engager, car cela peut réduire le rendement de son placement.

- Investir dans des obligations permet d'obtenir une rémunération annuelle, mais c'est aussi un placement à risque, d'autant plus lorsque le taux d'intérêt est élevé.

Toutes les fiches détaillées sont à consulter sur www.conso.net.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le dimanche 8 mar 2015 à 00:02

    coquille sur le dernier point: lorsque le taux est bas, car la remontée des taux fait baisser le prix; je suppose qu'ils veulent dire taux élevé est égal à émetteur pourri; mais c'est mal exprimé