Les industriels soucieux de leur empreinte eau

le
0
Veolia développe ce métier pour mieux séduire la clientèle des grands groupes.

Les sept plus grandes usines de Vallourec, en France, en Allemagne, aux États-Unis et au Brésil, vont passer au crible du Water Impact Index (WIIX), un indice mis au point par Veolia. Objectif: déterminer les quantités d'eau utilisées pour fabriquer les produits du spécialiste mondial des tubes et mesurer l'impact de cette consommation sur l'environnement. «Nous allons plus loin que l'indice international d'empreinte eau, le Water Footprint», explique Jean-Michel Herrewyn, directeur général de Veolia Eau. Le Water Impact Index de Veolia mesure les volumes d'eau utilisés et aussi le stress, c'est-à-dire la rareté ou non de la ressource en eau sur le site audité, et la qualité de l'eau prélevée.

«C'est un thème nouveau. Il y a deux ou trois ans seulement que l'eau devient une problématique globale pour les industriels plutôt qu'un sujet local lié à la fabrication d'un produit», constate Jean-Michel Herrewyn. Les grands groupes ont «à cœur de faire preuve d'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant