Les industriels et les ménages démoralisés

le
0
L'indice du climat des affaires et celui du moral des ménages se sont fortement détériorés au mois de septembre dans l'Hexagone. Tous les secteurs sont concernés, à l'exception du bâtiment.

L'optimisme n'est pas de mise chez les industriels et les ménages français. Selon l'enquête mensuelle publiée ce vendredi par l'Insee, l'indicateur synthétique du climat des affaires dans l'industrie manufacturière a baissé de six points à 99 points au mois de septembre, repassant sous le seuil de 100 qui correspond à la moyenne de longue période de cet indicateur. «Il retrouve ainsi son niveau d'août 2010», précise l'Insee dans un communiqué.

Quant à l'indice du climat des affaires dans son ensemble (incluant les services, le bâtiment, le commerce de gros et le commerce de détail), il chute parallèlement de huit points à 97 points. En clair, «le climat conjoncturel se dégrade dans tous les secteurs à l'exception du bâtiment», constate l'Insee.

Dans le détail, les entrepreneurs de l'industrie manufacturière estiment que leur activité passée ralentit de nouveau. Ils s'inquiètent notamment de voir leurs carnets de commande, globaux comme étrangers, se dég

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant