Les «indignés» campent à la City de Londres

le
0
Quelques centaines de manifestants se sont installés à côté de la Bourse de Londres.

Correspondant à Londres

La nuit a été courte. Vent pinçant, carillon des cloches de Saint-Paul et arrivée des caméras dès l'aube ne facilitent certes pas le repos. Mais Bryn Phillips et Laura May, 28 et 30 ans, assis dans leur petite tente pliable, n'ont aucune intention de se laisser décourager. «On reste jusqu'à ce que le gouvernement démissionne», annonce Bryn, pianiste de son état.

Ils sont quelques centaines à camper ici depuis une manifestation, samedi, relayant le mouvement Occupy Wall Street de New York, sous une large bannière qui annonce : «Le capitalisme, c'est la crise.» Ils voulaient au départ s'installer devant la Bourse de Londres mais le propriétaire de l'esplanade privée où se situe son siège en a fait bloquer l'accès par la police. Les campeurs se sont donc réfugiés à deux pas, à l'ombre de la cathédrale Saint-Paul, avec le soutien inattendu du révérend Giles Fraser, qui a demandé aux forces de l'ordre de les laisser faire.

Leur but

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant