Les indices n'arrivent pas à rebondir, le CAC 40 limite ses pertes

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont terminé en légère baisse une séance hésitante, creusant leurs pertes en fin de journée. Le CAC 40, soutenu par les valeurs bancaires, a mieux résisté terminant quasiment stable (-0,07%) à 4 411,68 points. En revanche, l’EuroStoxx 50 a perdu 0,2% à 2 974,09 points alors que le Dax a perdu 0,32%. Aux Etats-Unis, l’attentisme domine également : le Dow Jones est à l'équilibre en fin de journée.

Après quatre séances consécutives de repli, les investisseurs ont d'abord tenté de revenir sur les indices actions à la faveur de quelques rachats à bon compte. Depuis jeudi dernier, l'EuroStoxx a perdu plus de 3% et le CAC 40 plus de 2% malmenés par la perspective d'une possible victoire de Trump à la présidentielle américaine. De nombreux observateurs s'accordent à dire qu'un tel scénario se traduirait par un regain d'aversion pour le risque et soutiendrait les valeurs-refuges comme l'or, au détriment des actifs moins sûrs.

Mais la volatilité a rapidement resurgi et la tendance s'est inversée sur le marché du pétrole et sur le marché des devises, rendant moins lisible l'évolution des indices actions. En hausse en début de séance, le cours du baril est reparti à la baisse en milieu de journée : vers 17h30, le baril de WTI perdait 1,32% à 44,74 dollars.

Dans ce contexte mouvant, les valeurs financières ont tiré leur épingle du jeu et montré une remarquable solidité. Elles sont en effet restées toute la journée parmi les plus fortes hausses des indices européens, emmenées par Société Générale (+5,51%) et ING (+2,29%). La banque française et son homologue néerlandais ont dominé leurs indices de référence après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

En revanche, cette séance riche en publications d'entreprises a vu décrocher adidas (-6,18%) et Veolia (-6,34%). Ce dernier a été sanctionné après avoir révisé à la baisse sa perspective de chiffre d'affaires 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant