Les indépendants, au coeur des start up de livraison

le
0

Les start up de livraison de repas à domicile fleurissent, sur le modèle de l’américain Uber, les travailleurs ne sont pas des salariés, mais des indépendants sous le statut d’auto-entrepreneur. Les commandes ne cessent de d’augmenter pourtant une première société, la belge Take Est Easy dépose le bilan. Se pose la question, quelle rentabilité, quel risque pour les salariés de ces entreprises ? SUJET.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant