Les impôts sur le revenu augmenteront en 2013

le
35
Les économistes de l'Institut des politiques publiques estiment que l'impôt sur le revenu augmentera de 7 milliards en 2013.

L'impôt sur le revenu (IR) n'augmentera pas de quelque 3 milliards d'euros en 2013, chiffre mis en avant par le gouvernement, mais de 7 milliards. C'est ce qu'estiment les économistes de l'Institut des politiques publiques (IPP), un organisme lié à la Paris School of Economics et au Centre de recherche en économie et statistique (Crest, lié à l'Insee).

Explications: contrairement aux économistes de l'IPP, Bercy n'intègre pas dans son chiffrage les mesures prises avant le projet de budget de 2013, et notamment la refiscalisation des heures supplémentaires, votée en juillet. Autre point de divergence, le gouvernement considère que le gel du barème de l'IR n'est pas une mesure de son ressort. Et ce au motif qu'il s'est contenté de prolonger ce gel, d'abord voté par l'équipe Fillon.

L'IPP n'est pas le seul à contester ces analyses, la droite le fait aussi. Mais leur convergence s'arrête là. Car ses économistes se réjouissent plutôt de cette hausse de l'IR, qui intervient «après plusieurs décennies de déclin». D'autant qu'ils estiment qu'elle a surtout frappé les plus aisés.

«Des stratégies d'optimisation»

D'après leurs calculs, les ménages dont le revenu net mensuel est inférieur à 1700 euros (soit 50 % des individus) verront leur IR augmenter d'à peine 0,7 %. Ceux gagnant entre 1700 et 3000 euros nets mensuels subiront une hausse de 3 %, essentiellement du fait du gel du barème. La cohorte suivante - entre 3000 et 13.500 euros de revenus mensuels - sera, elle, touchée, en plus du gel du barème, par la baisse du plafond du quotient familial et en partie par la tranche à 45 %. Résultat, son IR progressera de 5 %. Enfin, les ménages gagnant plus de 13.500 euros par mois (1 % des Français les plus riches) subiront, eux, une hausse d'IR de 9 %. Tous seront soumis à la tranche à 45 %, et certains payeront la taxe à 75 %. Ils seront également très touchés par l'alignement de la fiscalité des intérêts et des dividendes sur celle du travail.

Mais, pour les économistes de l'IPP, plutôt marqués à gauche, le gouvernement n'est pas allé assez loin dans ce domaine. La révolte des «pigeons» a permis de limiter la hausse de la ponction sur les plus-values. Et l'assurance-vie garde ses spécificités. Les économistes craignent que cela n'incite «certains contribuables à adopter des stratégies d'optimisation». Selon eux, les hyper-riches (le 0,01 % des Français) continueront à payer moins d'IR en proportion que le 1 % des plus riches. «On est loin d'une grande réforme fiscale», conclut l'étude.

LIRE AUSSI:

» Ce qui va changer pour l'imposition de vos revenus

» Budget: les ménages payeront moins d'ISF en 2013

» Budget 2013: doutes sur les prévisions de recettes fiscales

» L'Assemblée alourdit l'impôt sur le revenu

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 5 nov 2012 à 15:20

    L’Inspection Générale des Finances (IGF) dénonce les effectifs pléthoriques d'une myriade d'agences de l'Etat à l'efficacité douteuse et leur coût, 50 milliards d'euros chaque année, dans un rapport que s'est procuré Le Parisien/Aujourd'hui en France publié lundi….C peut-être la qu’il faudrait regarder, les « Du-Kons la Jo-ie » Plus « Bran-kignol » tu meurs. ALORS ?..les « enfumés « de D et de G…Qu’en pensez-vous ???...50 Mds d’éco, ça vous va ???...

  • SaasFee le lundi 5 nov 2012 à 08:15

    Commencer par optimiser les couts de fonctionnement de l etat et des collectivites, via l'elimination des multiples pertes. Et cela ameliorera la qualite de service pour les citoyens - vaches a lait.

  • M362321 le lundi 5 nov 2012 à 07:49

    Et sinon réduire les aides sociales ????

  • cmike1 le dimanche 4 nov 2012 à 21:10

    il y a tellement de parasites et d'assisté dans ce beau pays devenu moche que les pauvres types qui y bossent encores ont du souci à se faire ... à quand la revolte de ceux qui travaillent et que le gouvernement appelle " riches " et qui en ont marre de raquer pour les bastards de gratteurs qui innondent ce pays ?

  • zdidier1 le samedi 3 nov 2012 à 20:00

    il faut racketter large pour couvrir les créances,les machines a racketter les automobilistes ne suffisent plu.

  • s.jansse le samedi 3 nov 2012 à 11:07

    oui ptre une surprise, mais a quel prix, et les dépenses sociales, d accueil, chomage et le reste devraient engloutir le gateau, et en 2014 on va découvrir que le l on arrête pas un tsunami

  • yagarine le samedi 3 nov 2012 à 00:44

    Aux simples d'esprit qui pensent que c'est toujours les autres qui pompent les ressources de l'état et qui sont les premiers profiteurs et c'est tellement facile de coller ça sur le dos des "étrangers"... arrêtez votre hypocrisie et bossez (dans le sens 'produire' et pas faire semblent de travailler). il n'y a que le production de la richesse qui peur sortir la France de cac*

  • Al2175 le vendredi 2 nov 2012 à 19:43

    verifier toutes prestations pour les n° secu depart 99

  • Al2175 le vendredi 2 nov 2012 à 19:42

    toujours payes pour les pro des prestations sociales avec la benediction de la gauche

  • renaud10 le vendredi 2 nov 2012 à 16:52

    7 ou 3 milliard c'est une erreur de stratégie. l'Etat doit baisser ses dépenses publiques avant toutes choses car nous avons le niveau le plus élevè au monde. Parallèlement, il faut lutter contre les abus des dépenses de santé (arret maladie etc..), des dépenses sociales par un plafonnement global des aides (idem que pour les niches fiscales) ...