Les importateurs de gaz naturel égyptien obligés de se tourner vers d'autres carburants

le
0
Les livraisons de gaz naturel égyptien à destination d'Israël et de Jordanie sont de nouveau interrompues, pour la septième fois depuis février (et la chute de Hosni Moubarak). L'explosion s'est produite tôt ce jeudi, près de la ville côtière égyptienne d'El-Arish (à 350km au nord du Caire). Des témoins parlent de flammes de 10 mètres de haut, rapporte le Service d'information de l'Etat égyptien. La Corporation israélienne d'électricité (IEC), premier opérateur dans le pays, soulignait fin octobre avoir revu à la baisse son contrat avec l'Egypte, à seulement 30% des quantités annuelles initiales. Pour se protéger contre ces "actes terroristes", la société diversifie aussi ses sources d'approvisionnement et recourt à d'autres carburants, plus onéreux. Elle avait ainsi annoncé, le 8 août dernier, une augmentation de ses tarifs moyens au consommateur de près de 10% et pourrait en prévoir une deuxième prochainement. En début d'année, après plusieurs actes de sabotage semblables, l'armée égyptienne avait commandité des bédouins du Sinaï, pour assurer la protection du gazoduc, explique parallèlement le gouvernement israélien, contre un salaire et certains privilèges. Le gouvernement militaire transitoire, au Caire avait, en outre, promis aux bédouins de doubler leur représentation parlementaire, lors de la prochaine assemblée nationale. Tel Aviv avait donné son accord, ce déploiement dépassant celui autorisé par le traité de paix liant les deux Etats. D'ores et déjà, plusieurs exploitants, utilisant ce gazoduc, ont porté plainte contre trois entités publiques égyptiennes et israéliennes, devant la Chambre de commerce internationale (ICC), pour livraisons de gaz non conformes aux engagements. De son côté, la Jordanie, dont les besoins en énergie sont couverts à 80% par le gaz naturel égyptien, a été obligée de se tourner vers les carburants fossiles pour compenser le manque à gagner.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant