Les impayés de salaires augmentent en France

le
0
Selon l'AGS, le nombre de dossier ouverts a augmenté de 5,7 % sur douze mois, au 30 septembre.

Toujours plus d'entreprises en redressement ou en liquidation judiciaire font appel à l'Association de garantie de salaires (AGS). Celle-ci verse les rémunérations des salariés dont l'entreprise traverse une mauvaise passe. Le nombre de dossiers ouverts par l'organisme a augmenté, au 30 septembre, de 5,7 % sur douze mois, à 22 108 affaires, selon les données provisoires de l'AGS. À fin juin, l'augmentation ne s'élevait qu'à 3,9 %. «Au regard de ces chiffres, la hausse devrait perdurer, et ce, quel que soit le type de procédure», anticipe l'AGS dans son dernier bulletin statistique.

Seule note positive du dernier rapport de l'AGS, la progression du nombre de salariés bénéficiaires de la garantie des salaires ralentit, à + 0,6 % sur un an à fin septembre, contre + 2,9 % à fin juin, explique l'AGS. Une tendance qui reste à confirmer dans les prochains mois.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant