Les images choc arrivent sur les paquets de cigarettes

le
0
A partir de mercredi, les buralistes français sont obligés de vendre des paquets portants des visuels dissuasifs. Cette technique, déjà utilisée dans une vingtaine de pays, est jugée assez efficace.

Un goitre repoussant, des poumons noircis, des dents gâtées, un bébé respirant avec un masque à oxygène : à compter de mercredi, la France rejoint la vingtaine de pays qui imposent des photos choc sur les paquets de cigarettes pour dissuader les consommateurs. Certains des 13,5 millions de fumeurs que compte l'Hexagone ont du reste déjà fait l'expérience de ces paquets peu attrayants, des buralistes ayant écoulé leur stock de paquets à message en avance.

L'apposition d'images choc sur les paquets de cigarettes est l'une des 38 recommandations formulées par l'Organisation mondiale pour la santé (OMS) dans sa Convention-cadre pour la lutte antitabac, ratifiée par la France en 2004. Ces visuels générant des «émotions négatives» doivent de préférence être en couleur, couvrir au minimum 30% de la face du paquet et changer régulièrement. La France, qui a opté pour des images couvrant 40% de la face postérieure du paquet, en a retenue 14 parmi 42 proposées par la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant