Les images 3D représentent un risque pour les enfants

le
0
Près de 20 % des personnes supportent mal les images en relief.

Les images en 3D sont sur la sellette. Chercheurs et médecins s'y intéressent alors que la technologie qui ne cesse de progresser s'invite dans notre vie quotidienne. «Les ingénieurs ont des idées nouvelles tous les matins ! Il est important de voir comment l'homme réagit», résume Corinne Roumes, de l'Imassa (Institut de médecine aérospatiale du service de santé des armées).

Pourquoi certaines personnes se plaignent-elles de maux de tête ou de fatigue visuelle quand d'autres apprécient les images en relief ? Y a-t-il un risque pour les enfants ? Pourquoi certains n'arrivent pas à percevoir la 3D ? Autant de questions auxquelles s'attellent les spécialistes. «D'autant qu'à moyen terme tout sera visible en 3D, cinéma, télévision, téléphone…», insiste Béatrice Cochener présidente de la société française d'ophtalmologie.

Il ne se passe effectivement plus guère de semaine sans qu'un film sorte en 3D. Les télévisions tentent une percée sur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant