Les hydrocarbures, une priorité pour Veolia

le
2
La production des pétroles et gaz de schiste, très gourmande en eau, favorise les ambitions du groupe.

Il n'y a pas que les géants de l'énergie qui veulent profiter de l'essor des hydrocarbures non-conventionnels. Pour les spécialistes du traitement de l'eau et des déchets, la production des pétroles et gaz de schiste offrent aussi des opportunités majeures. «Pour extraire un baril de pétrole, il faut entre trois et cinq litres d'eau. Et cela peut aller jusqu'à 10 litres pour un baril issu d'un gisement plus ancien, rappelle d'emblée Antoine Frérot, le PDG de Veolia Environnement. S'agissant du gaz non-conventionnel, produire un m3 nécessite entre 30 et 40 m3 d'eau Le dirigeant s'exprimait vendredi à l'occasion d'un point sur la stratégie de Veolia dans les domaines du pétrole et du gaz.

Actuellement, le numéro un mondial de l'eau et des déchets, présent dans une quarantaine de pays, réalise un milliard d'euros de chiffre d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dlombert le lundi 8 juil 2013 à 12:37

    Les hydrocarbures, une priorité pour.. lac Megantic

  • yt75 le lundi 8 juil 2013 à 11:18

    à propos de pétrole, rappelons que l'on en est là :http://goo.gl/LzmGpC'est à dire dans un monstrueux choc pétrolier ne faisant que commencer, et aussi raison principale de la crise, même si on préfère la valse des étiquettes financières.