Les hydrocarbures en Guyane française, peu d?espoirs de plus-value

le
0
(Commodesk.com) La découverte d?une zone d?hydrocarbures liquides dans l?offshore guyanais ne devrait pas influencer le marché mondiall, explique Thomas Porcher, Economiste à l?ESG MS Research Lab. Le consortium exploitant, Shell (45%, anglo-hollandais), Tullow (27,5%, britannique), Total (25%, français) et Northpet (2,5%, britannique), a annoncé le 9 septembre qu?une zone située à environ 150km au nord-est de Cayenne présentait le même thème géologique que le Champ de Jubilée. Ce gisement pétrolifère d?Afrique de l?Ouest, localisé au large du Ghana, est estimé à 1,4 milliards de barils par jour, soit seulement 0,1% des réserves mondiales (830 milliards de barils prouvés et probables en 2010, sans compter le pétrole extra-lourd). Or, avant le lancement du forage, les réserves du puits guyanais de Zaedyus étaient estimées à près de 700 millions de barils, soit un an de consommation française. « Et souvent, les estimations sont revues à la baisse lors de l?exploitation du gisement », précise Thomas Porcher. « Il reste également à savoir quel sera son taux de récupération, 60%, 40%... Dans tous les cas, ce gisement ne pourra rivaliser avec le Proche-Orient, qui détient 75% des réserves globales. » Quant à son coût, il sera forcément très élevé car cette découverte est le fruit de technologies et d?une stratégie d?exploration plus audacieuses, dans des réservoirs très enfouis. Le puits a d?ores et déjà été foré par 2048 mètres d?eau et descend jusqu?à 5711 mètres de profondeur sous le niveau de la mer. Ensuite, le puits sera foré au-delà des 6000 mètres et probablement dévié. Deepwater, la plateforme de BP qui a explosé le 20 avril 2010 dans le golfe du Mexique et provoqué la plus grande marée noire de l?Histoire des Etats-Unis, se trouvait à 1500 mètres sous l?eau. La sécurisation énergétique et écologique de cette production ne sera donc rentable que si le cours du pétrole est élevé « sinon, conclut Thomas Porcher, l?exploitation sera fermée ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant