Les Houthis envisagent "positivement" une trêve humanitaire

le
0

LE CAIRE, 10 mai (Reuters) - Les milices chiites houthies du Yémen réagiront "positivement" aux efforts visant à alléger les souffrances de la population yéménite, ont-elles dit dans un communiqué. Cette déclaration pourrait signifier que les Houthis sont prêts à accepter la proposition saoudienne d'une trêve humanitaire de cinq jours. Le communiqué réclame également l'ouverture d'un dialogue politique sous les auspices des Nations unies, afin de trouver une issue au conflit. De passage à Paris vendredi, le ministre saoudien des Affaires étrangères Abdel al Djoubeir a annoncé qu'une trêve humanitaire entrerait en vigueur mardi soir pendant cinq jours à condition que les rebelles s'y tiennent aussi. ID:nL5N0XZ4F5 La maison de l'ancien président Ali Abdallah Saleh a été visée dimanche à l'aube à Sanaa, la capitale du Yémen, par des raids aériens de la coalition saoudienne, rapportent des témoins et des sources proches de son parti. Trois fortes explosions ont retenti et des nuages de fumée se sont élevés du quartier où se situe la résidence de Saleh. Samedi, la coalition formée à l'initative de Ryad a annoncé avoir mené 130 raids aériens au cours des dernières 24 heures. ID:nL5N0Y00KJ Soutenue par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, la coalition arabe bombarde depuis le 26 mars les Houthis et leurs alliés, notamment des soldats fidèles à Ali Abdallah Saleh, pour ramener au pouvoir le président yéménite Abd-Rabbou Mansour Hadi, qui s'est réfugié à Ryad. (Mohammed Ghobari; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant