Les Houthis démentent un accord sur la libération des prisonniers

le
0
 (Actualisé avec démenti) 
    LE CAIRE, 10 mai (Reuters) - Les miliciens chiites Houthis 
ont démenti qu'un accord préliminaire ait été conclu par les 
parties impliquées dans le conflit yéménite sur une libération 
de l'ensemble des prisonniers, censée débuter d'ici 20 jours. 
    Des sources gouvernementales présentes aux négociations de 
paix en cours au Koweït avaient indiqué un peu plus tôt qu'un 
tel accord avait été trouvé entre belligérants. 
    Un délégué houthi, représentant la commission des 
prisonniers aux négociations, a déclaré que les délégués avaient 
seulement examiné une proposition et n'avaient pas conclu 
d'accord de principe. Selon ce délégué, Nasser Bakizkoz, l'idée 
avancée serait de libérer la moitié des détenus dans les deux 
camps, et non la totalité. 
    Les négociations de paix se sont ouvertes au Koweït il y a 
près de trois semaines par les Houthis, soutenus par l'Iran, et 
le gouvernement en exil yéménite, appuyé par la coalition formée 
à l'initiative de l'Arabie saoudite. Un cessez-le-feu est entré 
en vigueur le mois dernier, mais les deux camps s'accusent 
mutuellement de ne pas le respecter. 
 
 (Mohammed Ghobari, Jean-Philippe Lefief et Eric Faye pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant