Les Houthis accusent la coalition de fragiliser la trêve

le
0
    LE CAIRE, 8 mai (Reuters) - Les Houthis ont accusé dimanche 
la coalition conduite par l'Arabie saoudite d'avoir mené des 
frappes aériennes en dépit de la trêve en vigueur en Yémen 
depuis deux semaines. 
    Les Houthis, soutenus par l'Iran, et le gouvernement en 
exil, appuyé par la coalition saoudienne, négocient au Koweït 
pour ramener la paix au Yémen, ravagé par un conflit qui a fait 
au moins 6.000 morts. 
    "Les avions de l'agresseur ont bombardé plusieurs zones dans 
le district de Nehm, faisant sept martyrs et blessant trois 
personnes", ont dit les Houthis dans un communiqué. 
    Selon des membres du gouvernement en exil, le bombardement 
de la zone de Nehm visait des combattants houthis massés près de 
Sanaa, la capitale yéménite, en violation du cessez-le-feu en 
vigueur depuis le 10 avril. 
 
 (Mohammed Ghobari et Noah Browning,; Nicolas Delame pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant