Les hôtels français résistent à la crise

le
0
Le secteur bénéficie de l'attractivité importante de Paris et de la Côte d'Azur ainsi que du maintien de la clientèle d'affaires. Les perspectives pour l'année 2013 s'annoncent en revanche moins réjouissantes.

Les Français ont privilégié l'Hexagone pour leurs vacances cette année. Si cette décision fait souffrir voyagistes et agences de voyage, elle rassure les hôteliers, affectés par une conjoncture économique morose. «Sur l'année 2012, les hôtels devraient afficher une stabilité de leur fréquentation en France, ce qui est une bonne performance après une année 2011 marquée par une forte croissance», note Stéphane Botz, en charge du tourisme chez KPMG. Cette constatation a été faite à l'occasion de la publication de l'étude annuelle que le cabinet de consultant réalise sur l'industrie hôtelière française, en utilisant un panel de 2702 hôtels représentant 37,5 % du parc français.

Sur un an, la performance des hôtels français est même positive. À fin août, leur taux d'occupation progresse de 1,2 point pour atteindre en moyenne 65,2 %. Compte tenu des évolutions tarifaires, le revenu par chambre, qui représente le meilleur indicateur pour mesurer l'activité

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant