Les Horaces, un cercle influent au service de Marine Le Pen

le
0
Meeting politique de Marine le Pen à Paris, le 10 décembre 2015.
Meeting politique de Marine le Pen à Paris, le 10 décembre 2015.

D'après la légende, popularisée par Tite-Live, les Horaces auraient défendu Rome contre les Curiaces d'Albe, sous le règne de Tullus Hostilius, au VIIe siècle avant notre ère. Un tableau célèbre de Jacques-Louis David, exposé au Louvre, immortalise d'ailleurs le serment de ce trio de frères dont seul Publius Horatius survécut.

Plus de 2 500 plus tard, les Horaces sont de retour. Ils ne sont plus trois aujourd'hui. Et ils ne roulent pas pour le roi de Rome mais pour Marine Le Pen. Les Horaces ? C'est, en effet, ainsi que la formation lepéniste a surnommé le club de hauts fonctionnaires et de chefs d'entreprise qui préparent, en secret, le programme de la leader du FN pour la prochaine présidentielle. "On aimait bien le côté patriote et combatif de ces figures mythologiques", émet-on au sein de ce collectif pour justifier ce nom. Une référence "antique", en clin d'?il aux "Gracques" : le think tank de hauts fonctionnaires de gauche, ainsi baptisé en hommage à deux frères, petits-fils de Scipion, ayant tenté de réformer le système social romain ? Pas sûr.

Une écurie d'une dizaine d'énarques

Ils étaient une cinquantaine avant l'été. Ils affirment être autour de 80 aujourd'hui. Ils se réunissent discrètement, une fois par mois, dans une brasserie ou un salon d'hôtel de la capitale. "Nous privatisons l'endroit et ce n'est jamais le même pour des raisons de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant