Les hôpitaux de plus en plus victimes de violence

le
0
L'agression d'un médecin au CHU de Grenoble démontre une radicalisation des actes brutaux en milieu médical. Avec une vidéo BFMTV

Passé le choc, la communauté hospitalière s'est élevée jeudi contre l'agression d'un médecin psychiatre, de deux brancardiers et d'un aide-soignant du CHU de Grenoble . L'Association des médecins urgentistes de France (Amuf), présidée par Patrick Pelloux, a exigé des «sanctions exemplaires», tandis que le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a apporté son «entier soutien» au médecin blessé. Le Conseil de l'ordre des médecins s'est déclaré «profondément scandalisé». Dimanche 29 avril, trois hommes étaient venus «venger» une patiente hospitalisée en psychiatrie dans une chambre sans fenêtre.

Cette inexplicable expédition punitive a ravivé le sentiment de vulnérabilité des médecins, infirmiers et aides-soignants, alors que la courbe de la violence à l'hôpital suit une hausse continue. L'an dernier, 5760 faits ont été signalés à l'Observatoire national des violences en milieu de santé - soit une augmentation de 13% par rapport à 2010. En cinq a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant