Les honoraires des commissaires aux comptes à la loupe

le
0

(lerevenu.com) - Les émetteurs, cotés sur un marché réglementé, ont l'obligation de publier le montant de ces honoraires, rappelle l'AMF. Les informations utilisées dans cette étude sont issues des documents de référence des sociétés françaises du CAC 40. Les trois sociétés étrangères (EADS, STMicroelectronics et Arcelormittal) ont été prises en compte. En cas de date de clôture décalée, l'AMF a retenu les honoraires portant sur les exercices clos le 31 mars 2011 (Alstom) et le 30 juin 2011 (Pernod Ricard). Voici les tendances.

Sociétés du CAC 40. Les honoraires totaux versés aux commissaires aux comptes au titre de l'exercice 2011 s'élèvent à 748 millions d'euros contre 763 millions en 2010 à périmètre constant, soit une baisse de 2%. Les plus fortes augmentations sont les suivantes : 26% pour Alstom (acquisitions aux Etats-Unis, création d'Alstom Grid), 24% pour EADS (acquisitions de Satair et de Metron Aviation), et 21% pour Sanofi (acquisitions de Genzyme et de BMP Sunstone). Les honoraires les plus élevés en valeur sont versés par Axa (52 millions d'euros), BNP Paribas (48 millions) et Crédit Agricole (44 millions).

Sociétés de l'Eurostoxx 50. Les honoraires totaux versés aux contrôleurs légaux au titre de l'exercice 2011 s'élèvent à 1 289 millions d'euros contre 1 332 millions en 2010, soit une diminution de 1,6%, prolongeant la tendance des deux exercices précédents. Les plus fortes augmentations sont les suivantes : 30% pour Anheuser-Busch, 24% pour Unicredit et 22% pour Siemens. Les plus fortes baisses, elles, sont les suivantes : - 51% pour Enel, - 46% pour Deutsche Telekom, - 38% pour Nokia.

Panel de sociétés des compartiments B et C. Les honoraires totaux versés ont baissé de 6% par rapport à 2010 (-1% pour le compartiment C, à périmètre constant).

Pour consulter la totalité de l'étude de l'AMF
www.amf-france.org/documents/general/10522_1.pdf

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant