Les honoraires de location plafonnés

le
0
©Fotolia
©Fotolia

(lerevenu.com) - Le bailleur prendra désormais en charge la totalité des honoraires liés à la mise en location de son bien, à l'exception de quatre prestations qui seront partagées entre le propriétaire et le locataire : la visite du logement, la rédaction du bail, la constitution du dossier et l'établissement de l'état des lieux. Pour ces quatre prestations, le décret d'application fixe un plafond de montant des honoraires : o

12 euros par mètre carré maximum en zone très tendue (Paris et les villes de petite couronne) ; o

10 euros par mètre carré maximum en zone tendue (les 28 agglomérations où s'applique la taxe sur les logements vacants, comme par exemple : Lille, Lyon, Marseille, Toulouse, etc.) ;o

8 euros par mètre carré maximum en zone détendue (sur l'ensemble du territoire). Les honoraires liés à l'établissement de l'état des lieux ne pourront pas dépasser 3 euros par mètre carré.

Ces plafonds pourront être révisés chaque année par arrêté, en fonction de la variation de l'indice de référence des loyers (IRL). Ils doivent permettre un gain de pouvoir d'achat pour les futurs locataires, particulièrement dans les zones où les loyers sont les plus élevés. Quelques exemples

En zone très tendue : o

A Paris, pour un deux pièces de 40 mètres carrés proposé à la location à 972 euros.

Les honoraires imputables au locataire seront plafonnés à 600 euros, soit une baisse de près de 40% par rapport à la situation actuelle.

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant