Les homos pourront divorcer comme les hétéros

le
0
La loi sur l'ouverture du mariage aux couples homosexuels ouvre de facto le droit au divorce. Ces séparations pourront se dérouler exactement comme celles des couples hétérosexuels.

En Argentine, le premier divorce homosexuel a eu lieu à peine plus d'un mois après la promulgation de la loi, à l'été 2010. En France, la même question se posera irrémédiablement une fois les premières unions homosexuelles célébrées. Car «ouvrir le mariage ouvre automatiquement au divorce», note Roselyne Eydoux, avocate au barreau de Grasse, qui appartient au réseau d'avocats répertoriés par le site divorce-gay.fr.

Mais dans le texte du projet de loi actuellement débattu à l'Assemblée nationale, aucune mention du divorce n'est faite et aucun article du Code civil régissant le divorce n'est modifié. Et ce pour une raison simple: «Parce qu'ils font directement référence au couple ou au conjoint, sans préciser son sexe», explique la spécialiste du droit de la famille. Nul besoi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant