Les hommes du président Trump

le
0
Les hommes du président Trump
Les hommes du président Trump

C'est dans ses vastes bureaux dorés, au sommet de la tour qui porte son nom, que Donald Trump a commencé à désigner son état-major. Plus que pour n'importe quel autre président nouvellement élu des Etats-Unis, chaque nom est scruté à la loupe, chaque profil analysé. Une attention à la mesure du flou qui entoure les intentions de Trump, et de son manque supposé de préparation à la fonction suprême. Mais le président milliardaire a surtout des problèmes de riche : il dispose en effet d'un Congrès — Sénat et Chambre des représentants — dominé par le Parti républicain... avec lequel — un vrai luxe ! — il ne se sentira pas pieds et poings liés, puisqu'il a mené en grande partie sa campagne sans son soutien actif.

 

Les deux nominations annoncées dimanche soir donnent en tout cas le « la » de sa future présidence, qui s'ingéniera à souffler le chaud et le froid. Reince Priebus, le chef du Parti républicain, endossera le rôle stratégique de « chief of staff ». Ce conservateur de 44 ans, à l'aise comme un poisson dans l'eau de Washington, sera le chef d'orchestre de la Maison-Blanche.

 

Aucun de Ses enfants au gouvernement

 

Face à cette figure de l'establishment si souvent décrié par le candidat Trump, prendra place le sulfureux Steve Bannon, bombardé « haut conseiller » et chef de la stratégie. Une sorte d'anti-Priebus, farouche pourfendeur des élites du Tout-Washington ! A 62 ans, cette personnalité d'extrême droite a eu plusieurs vies avant de prendre en main la campagne de Trump. Sa nomination a soulevé hier une vague d'indignation des associations antiracistes.

 

Toute la semaine, le bal des nominations devrait battre son plein. Seule certitude : aucun des enfants Trump -- qui font partie de l'équipe chargée d'assurer la transition avec l'administration Obama -- ne siégera au gouvernement.

 

« Trump est un pragmatique, pas un idéologue », a déclaré hier soir Barack Obama ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant