Les hommages à Hervé Gourdel se multiplient partout en France

le
12
Les hommages à Hervé Gourdel se multiplient partout en France
Les hommages à Hervé Gourdel se multiplient partout en France

«Choqué», «horrifié», «éc½uré», «meurtri»... Les mots sont plus forts les uns que les autres, au lendemain de l'assassinat d'Hervé Gourdel, guide de haute montagne de 55 ans parti faire du trekking en Algérie, enlevé et égorgé par un groupe de jihadistes affilié à l'Etat islamique (EI). De Nice (Alpes-Maritimes), la ville où il vivait, à Saint-Martin-Vésubie, où il avait créé un bureau des guides, depuis la classe politique jusqu'aux quotidiens nationaux et régionaux, en passant par les réseaux sociaux, les messages de soutien à la famille et les hommages se multiplient.

Comme l'a annoncé le président de la République, François Hollande, en conseil des ministres, les drapeaux seront mis en berne pendant trois jours, vendredi, samedi et dimanche. A l'issue du conseil de défense réuni ce jeudi, l'Elysée a également prévenu que les mesures de prévention antiterroristes allaient «être renforcées dans les lieux publics et les transports».

L'enquête sur la mort d'Hervé Gourdel pour des faits d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste a été confiée à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Sur le terrain, en Algérie, 3 000 militaires participent ce jeudi à une opération pour retrouver son corps et pour «neutraliser» le groupe lié à l'EI qui l'a assassiné. François Hollande a ainsi «salué la qualité de la coopération avec les autorités algériennes qui ont immédiatement mis en oeuvre des moyens importants dès l'annonce de l'enlèvement d'Hervé Gourdel et qui se sont engagées à retrouver les auteurs de son assassinat.»

>> Revivez les événements de ce jeudi minute par minute :

22 heures. Pas d'élément sur un projet attentat dans le métro parisien... Le métro parisien est certes l'une des cibles privilégiées en cas d'attentat mais «les services de renseignement français ne disposent à cette heure d'aucun élément permettant de confirmer» une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 29 sept 2014 à 11:42

    M2711...Autrement dit...il faut une révolution et réactiver la Veuve Guillotin?...J'approuve !!!...:-)))

  • M2711013 le vendredi 26 sept 2014 à 12:31

    on doit effectivement tout changer : virer le gouvernement, les 3/4 de nos élus, la moitié de nos fonctionnaires et 90% des enseignants... pu...n ! y a du boulot !!!

  • M2711013 le vendredi 26 sept 2014 à 12:29

    tropfort : tu voulais sans doute dire "on doit TOUT changer", non ? ça va sans dire, mais en le disant, c'est vachement plus compréhensible...

  • frk987 le vendredi 26 sept 2014 à 10:22

    Dans ma bonne ville de province, il ne me viendrait même pas à l'idée d'aller la nuit venue dans 25% du territoire de ma bonne agglomération en étant blond aux yeux bleus...alors aller en Algérie, faut être complètement azimuté.

  • lukefr le vendredi 26 sept 2014 à 10:09

    oui, qu'allait il faire là bas???? on a presque des obsèques nationales pour un inconscient!

  • tropfort le vendredi 26 sept 2014 à 09:36

    ... toi aussi, t'es assez "socialiste dans l'ame" pour voir toujours le 2° coupable et ne jamais ainsi résoudre les soucis, faut d'idée claire ? C'est la méthode Hollande. On complique pour ne rien résoudre. On voit où ça nous mène. On doit TOUS changer.

  • M4960905 le vendredi 26 sept 2014 à 09:31

    Tout cela est bien navrant, mais est-il bien malin d'aller faire du trekking en Kabylie?

  • nayara10 le jeudi 25 sept 2014 à 23:50

    Une vérité qui fache

  • mlaure13 le jeudi 25 sept 2014 à 19:38

    Point de mièvrerie...Les gens ont la mémoire courte ou par trop sélective…ils ont facilement oublié, pour autant qu’ils l’aient su, les exactions en Algérie, du temps ou elle se voulait française cultivée et civilisée ?!!!...

  • M7403983 le jeudi 25 sept 2014 à 16:31

    rectif : même "si" on se fiche ... etc