Les heures sup de la police visées par la Cour des comptes

le
1
Les magistrats estiment qu'entre 2011 et 2012 le nombre d'heures supplémentaires payées aux policiers constitue une dérive.

C'est avec fermeté que le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, a mis en garde le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, sur ce qu'il qualifie de «dérives» dans le calcul d'heures supplémentaires payées à des policiers.

Sur la période de juillet 2011 à juin 2012, le nombre total des heures supplémentaires indemnisées - et donc non récupérées - s'est élevé à plus du double (214 %) du nombre d'heures supplémentaires réellement effectuées dans le cadre précis du plan d'«optimisation opérationnelle des services de police». En tout, «829.922 heures supplémentaires effectivement travaillées ont ainsi été indemnisées de juillet 2011 à juin 2012, pour une dépense totale de 21,967 millions d'euros». En clair, certaines de ces heures supplémentaires ne répondent pas aux exigences de ce plan d'optimisation opérationnelle, c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 17 juil 2013 à 08:32

    ...et comme tjrs...deux poids et deux mesures ?!...La gabegie continue, rt faites ce qu'on vous dit et non ce que nous faisons !...