Les « héros » du Maïdan ont payé le prix du sang

le
0

Plus de 40 personnes ont été abattues jeudi par des tirs de snipers, portant à 80 le nombre de manifestants tués depuis mardi 18 février.

Depuis vingt-quatre heures, le site Internet du journal Ukrainska Pravda s'est transformé en morgue virtuelle. Une section du site fait défiler la liste, noms, âges et photographies personnelles à l'appui, de ce que le Maïdan considère désormais comme ses «héros».

Oleh Musiy est le médecin en chef qui coordonne les équipes médicales d'Euromaidan. «Depuis mardi matin, 80 manifestants ont été tués dans le secteur du Maïdan, assurait-t-il vendredi après-midi. Rien que jeudi, 42 personnes ont été abattues, 41 d'entre elles par des tirs de snipers.» Le même jour, quelque 500 personnes ont été blessées «de façon grave ou très grave», la moitié d'entre elles par balle. «Nous estimons à 5.000 le nombre de personnes blessées» depuis la première répression des Berkout le 1er décembre, poursuit Oleh Musiy.

Un bilan particu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant