Les hélicoptères français sont entrés en action en Libye

le
0
Des appareils de combat français et britanniques ont tiré dans la nuit sur des véhicules militaires, des équipements et des forces de l'armée de Kadhafi

Annoncées à la mi-mai, les frappes contre le camp Kadhafi par des hélicoptères de combats français et britanniques ont commencé dans la nuit de vendredi à samedi en Libye.

«Une vingtaine d'objectifs, dont une quinzaine de véhicules militaires, notamment des pick-up armés», ont été détruits, a indiqué samedi le porte-parole de l'état-major français, le colonel Thierry Burkhard. Des structures de commandement de l'armée libyenne ont également été visées sans plus de précision. Selon une information de l'agence Reuters, les appareils qui opéraient à partir du bâtiment de projection et de commandement (BPC) français Tonnerre et du porte-hélicoptères britannique HMS Ocean, sous commandement de l'Otan, ont frappé des objectifs dans le port pétrolier de Brega, dans le golfe de Syrte.

Le porte-parole a ajouté que plusieurs hélicoptères ont dû riposter à des tirs d'armes légères en provenance du sol, sans qu'aucun appareil ne soit toutefois touché. Ils ont e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant