Les hedge funds suscitent encore des vocations

le
0
(NEWSManagers.com) - Alors qu'ils viennent de traverser un mois de mai calamiteux et que les législateurs partout dans le monde souhaitent encadrer plus strictement leurs activités, les hedge funds et la gestion continuent continuent de susciter des vocations.

Ces derniers jours, la presse anglo-saxonne a évoqué plusieurs projets en cours. C'est ainsi que Pierre-Henri Flamand, un ancien de Goldman Sachs, a confirmé qu'il envisageait de lancer à l'automne un hedge fund " event-driven" nommé Edoma Capital, doté d'environ 1 milliard de dollars. Le hedge fund sera basé à Genève, probablement pour échapper au durcissement de la fiscalité britannique intervenu récemment.

Un ancien trader de Merrill Lynch, Frédéric Marino, devrait pour sa part lancer dans le courant de l'été un hedge fund nommé FM Capital Partners avec le soutien du gouvernement libyen qui, selon le quotidien britannique The Independent, y aurait investi des centaines de millions de dollars. Frederic Marino a mis sur pied le hedge fund il y a déjà presque un an et compte s'entourer de quelque 40 collaborateurs d'ici à l'automne. Parmi les cadres du fonds figurent notamment Mohamed Taher Siala, ancien sous-scrétaire d'Etat aux affaires étrangères, et Khaled Kagigi, qui pilote un fonds du gouvernement libyen qui investit en Afrique.

Les activités du fonds comprendront des stratégies traditionnelles de hedge funds ainsi que des travaux de recherche d'opportunités d'investissement sur le sol africain.

Dans ce contexte, l'agence Bloomberg a indiqué que Citigroup envisageait de consacrer 750 millions de dollars aux hedge funds cette année et 1 milliard de dollars l'an prochain?

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant