Les hedge funds s'intéressent en priorité à l'Europe et au Japon

le
0

(NEWSManagers.com) -

Quels seront cette année les actifs les plus suivis par les hedge funds ? Selon le rapport 2014 sur les hedge funds que vient de publier Credit Suisse, les actifs et les actions d'Europe de l'Ouest (43%) et du Japon (33%) sont les plus prisés. Au détriment des émergents qui chutent à seulement 10% contre 42% l'année précédente. Alors que les rendements les plus bas en 2014 sont attendus sur les obligations d'entreprises américaines (2,3%), émergentes (2,2%) et les matières premières (1,9%). Ces résultats reposent sur une enquête réalisée auprès de 500 gérants répartis de manière représentative par segments et zones géographiques.

Après une performance moyenne légèrement inférieure à 10% l'an dernier (en dollars) les hedge funds devraient voir le volume de leurs actifs progresser de 12% cette année. Et atteindre ainsi un nouveau niveau record de 2.800 milliards de dollars. Les investisseurs interrogés tablent en outre sur un rendement moyen des placements de 7,1% cette année. Mais les rendements attendus devraient aussi se révéler plus dispersés, dans un environnement général plus propice au stock picking.

Les deux stratégies qui ont réalisé les meilleures performances l'an dernier, soit l'Equity Long/Short (+17,7%) et la gestion événementielle ( +15,5%) sont aussi celles qui recueillent les plus grands nombres de suffrages (respectivement 41% et 19%) à la question des meilleures performances escomptées pour cette année. L'approche Global Macro, centrée sur l'exploitation opportuniste des tendances macroéconomiques, atteint le troisième rang (12% des suffrages) malgré des performances modestes en 2013 (+4,3%).

Alors que les changements réglementaires étaient perçus comme le deuxième risque le plus important (pour 43% des sondés) susceptible d'entraver le développement de l'industrie des hedge funds en 2013, ce risque ne se retrouve qu'au cinquième rang du rapport 2014. Alors que le risque numéro un reste celui d'un comportement grégaire (positions similaires) des investisseurs, soit pour 48% des sondés. Devant la sensibilité diminuée au risque induite par un contexte de faible volatilité (45%) et le danger de voir les hedge funds courir après les marchés d'actions (42%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant