Les hécatombes d'animaux en série pas si mystérieuses

le
0
Plusieurs cas de poissons ou d'oiseaux morts par milliers à travers le monde ont été recensés depuis le 1er janvier. Les causes de ces décès ne sont pas toujours claires, mais les explications rationnelles ne manquent pas.

Depuis quelques jours, les annonces tonitruantes de morts massives d'animaux agitent les médias. Cinq mille oiseaux tombés du ciel dans l'Arkansas, deux millions de poissons morts dans la baie de Chesapeake dans l'Etat du Maryland, des milliers de poissons échoués, éborgnés, dans les villes portuaires du Brésil, 40.000 crabes entassés sur les plages de Grande-Bretagne, quelques dizaines d'oiseaux retrouvés morts en Suède ou au Japon, etc. Des événements souvent impressionnants qui suscitent les hypothèses les plus farfelues sur les blogs et les forums de discussion. Certains prétendent que l'armée américaine procède à des tests de rayons énergétiques émis depuis l'espace ; d'autres pensent que la Nasa a essayé un générateur sonore mis au point pour repousser les invasions extra-terrestres ; les plus religieux annoncent quant à eux la fin du monde à grand coup de citations bibliques. La plupart de ces hécatombes, et l'emballement qui les accompagne, est pourta

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant