Les hauts revenus peuvent racheter leur crédit à 2,75%

le
0
RTimages/shutterstock.com
RTimages/shutterstock.com

(Relaxnews) - Pour le courtier en ligne Cafpi, c'est le moment de racheter son crédit en profitant de taux historiquement bas. Voire très avantageux, à condition de gagner au moins 72.000¤ nets par an.

"Les conditions de financement restent particulièrement attractives pour l'immobilier résidentiel", annonce d'emblée, Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi. En effet, selon ce courtier en prêts immobiliers, il est possible d'obtenir un taux nominal de 2,75% pour une durée de quinze ans.

Mais ces conditions restent réservées aux ménages aisés. "Ce taux est accordé dans le cadre d'un financement à taux fixe aux emprunteurs ayant des revenus nets supérieurs à 6.000 euros par mois pour un ménage".

Conséquence pour ces heureux candidats : "le moment est idéal pour racheter son crédit si au moins deux de ces critères sont remplis", conseille le dirigeant. A savoir obtenir un différentiel de 1% sur le taux nominal du crédit immobilier, un capital restant dû supérieur à 50.000 euros, une durée de remboursement restant à courir d'au moins dix ans. Autre possibilité : que ce rachat permette ou bénéficie à la réalisation d'un autre projet tel que le regroupement de crédit, le financement de travaux, etc.

Ainsi, l'emprunteur peut diminuer la durée de remboursement tout en conservant la même mensualité. En réduisant le nombre d'échéances à honorer, il augmente l'amortissement son capital restant dû.

Autre bénéfice à racheter son crédit : diminuer la mensualité en conservant la même durée de remboursement. L'occasion d'accroître sa solvabilité, en diminuant son taux d'endettement tout en réalisant une économie sur le coût de son crédit. Et, pourquoi pas, financer des travaux d'amélioration pour valoriser son patrimoine grâce au gain réalisé sur la charge mensuelle.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant