Les hausses d'impôts reposeront sur les ménages

le
0
Les familles verront leurs prélèvements augmenter d'au moins 10 milliards. Ceux pesant sur les entreprises baisseront fortement.

Embourbé dans son discours sur une future «pause fiscale», le gouvernement a du mal à reconnaître qu'il va demander des efforts supplémentaires aux ménages en 2014. Surtout que, parallèlement, les prélèvements sur les entreprises seront allégés. Résumons: l'an prochain, les prélèvements obligatoires vont encore augmenter, de 0,15 point, après avoir atteint le niveau record de 46 % du PIB en 2013. Soit 3 milliards d'impôts supplémentaires, dont 2 attendus de la lutte contre la fraude fiscale. Les entreprises bénéficieront du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE), ce qui diminuera leur facture fiscale de 10 milliards. En dehors de ce dispositif, Bercy prévoit «une stabilisation du niveau de prélèvements obligatoires» pour les entreprises. Le gouvernement a certes créé un nouvel impôt sur l'excédent brut d'exploitation (à 2,5 mill...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant