Les habitants de Mossoul peuvent quitter la ville, dit Abadi

le
0
    BAGDAD, 18 octobre (Reuters) - Des routes partant de Mossoul 
ont été sécurisées pour permettre aux civils de quitter la ville 
que les forces gouvernementales tentent de reprendre aux 
djihadistes de l'Etat islamique, a annoncé mardi le Premier 
ministre irakien Haïdar al Abadi, selon la télévision publique.  
    Mardi matin, vingt-quatre heures après le début de 
l'offensive, l'armée irakienne et les forces kurdes disaient 
avoir repris à l'EI une vingtaine de villages autour de Mossoul, 
où se trouveraient encore 1,5 million d'habitants. 
 
 (Maher Chmaytelli, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français, édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant