Les habitants de la Somme ont un mois pour se trouver un nom

le
3
«Sommois», «Sommiers», «Sommeliers»... Les habitants du département ont jusqu'au 14 décembre pour voter et se trouver un nom.

Les habitants de la Somme n'ont pas de nom. C'est pour y remédier que le Conseil général de la Somme a lancé lundi une opération d'un mois demandant aux habitants de se trouver un nom, ou plus précisément un «gentilé», ou encore un «ethnonyme», c'est-à-dire la dénomination officielle des habitants du même lieu. L'information a été dévoilée par le Courrier Picard qui est partenaire de l'opération.

Un site internet, donnonsnousunnom.fr, a été mis en place par le Conseil général pour permettre aux habitants du département de publier leurs idées. Ils peuvent également voter au Conseil général ainsi que chez leurs marchands de journaux qui ont été équipés d'urnes.

La Seine-Maritime a tenté l'expérience

À côté des classiques, «Sommois», «Samaréens» ou encore «Samariens», les organisateurs s'attendent aux inévitables «Sommiers» voire même «Sommeliers». «Nous, résolument Picards et habitants de la Somme (...), nous n'avons pas de nom, a écr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marconge le lundi 14 nov 2011 à 15:10

    On vous somme de trouver un nom, c'est un foutu problème...

  • emresibe le lundi 14 nov 2011 à 13:02

    je propose SOMMALIEN!!!!

  • fjacquel le lundi 14 nov 2011 à 12:38

    Je propose les "Waideséens" en référence à la plante Waide de laquelle on produit le très fameux "Or bleu d'Amiens" colorant qui a fait la richesse de la Picardie. En effet l’activité de négoce qui en découla, fit la richesse d'Amiens à l'époque du Moyen-âge et contribua au financement de la construction de la cathédrale qui dura de 1220 à 1270 environ.