Les Gunners peuvent-ils encore se qualifier ?

le
0
Les Gunners peuvent-ils encore se qualifier ?
Les Gunners peuvent-ils encore se qualifier ?

Arsenal affronte ce soir le Bayern Munich pour le compte de la troisième journée de Ligue des champions. Avec deux défaites en autant de rencontres, les Gunners se retrouvent dans une situation très compliquée. Depuis 2003-2004 et l'instauration de la nouvelle formule, seuls six clubs ont réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale malgré deux défaites lors des premières journées.

  • Werder Brême 2005-2006


    Emmené par Yohann Micoud, le Werder Brême entame sa saison européenne en recevant Barcelone. Malgré un bon match des deux équipes, les Catalans l'emportent 2-0. Si cette première défaite n'est pas une surprise, celle qui interviendra deux semaines plus tard face au Panathinaïkos surprendra les observateurs. Alors que les Grecs réalisent un bon match, les Allemands déjouent totalement dans un Olympiako Stadium en ébullition. Lors de la troisième journée, les Vert et Blanc reviennent d'Udine avec le point du nul et restent en course pour les huitièmes. La qualification se jouera lors de la phase retour entre les Allemands et les Italiens. Pour le compte de la 4e journée, les spectateurs du Weserstadion vont assister à un match fou. À la 57e minute, les locaux mènent 3-0 (Klose, Bauman et Micoud). Le match semble plié, mais Di Natale, entré en jeu à la 30e minute, va remettre les siens dans le sens de la marche par un doublé (54e, 57e), avant que Schulz n'achève le travail d'un CSC à la 60e. Il faudra un exploit du meneur de jeu français pour permettre aux Allemands de l'emporter définitivement. Malgré une nouvelle défaite au Camp Nou, les Allemands se qualifieront au goal-average grâce à une démonstration 5-1 contre le Pana lors de la dernière journée, avant de tomber en huitièmes face à la Juventus.


  • Inter Milan 2006-2007


    Championne d'Italie en titre, l'Inter de Milan aborde le groupe B de la Ligue des champions en favorite aux côtés du géant bavarois. Dès la première journée, les coéquipiers de Patrick Vieira sont surpris à Lisbonne par un très bon Sporting. Le deuxième match a lieu dans un San Siro plein à craquer qui reçoit le Bayern de Munich. Dans un match serré, les Italiens finissent par craquer à deux reprises dans les dix dernières minutes. Lors des deux journées suivantes, l'Inter reçoit, puis se déplace au Spartak Moscou. Ils remportent les deux confrontations grâce à trois buts de Cruz, tous inscrits dans les 10…





  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant