Les groupes du CAC 40 sont-ils de généreux mécènes ?

le
2
Carrefour a consacré 9,2 millions d'euros en œuvres caritatives. Sa fondation organise des collectes alimentaires. (© Fondation Carrefour)
Carrefour a consacré 9,2 millions d'euros en œuvres caritatives. Sa fondation organise des collectes alimentaires. (© Fondation Carrefour)

Les grandes entreprises françaises se plaisent à communiquer sur leurs engagements caritatifs ou sociétaux. Mais lorsqu’il s’agit de connaitre ce que représente, en chiffres, le poids de ces mobilisations, elles sont, pour beaucoup d’entre elles, nettement moins loquaces.

Le Revenu a soumis un court questionnaire sur ce thème du mécénat aux quarante groupes de l’indice phare parisien. Seulement vingt-deux sociétés ont répondu. Parmi elles, vingt ont fait preuve de transparence en communiquant des informations chiffrés sur leurs engagements.

Accor, Airbus Group, Alcatel-Lucent, Alstom, ArcelorMittal, Axa, Crédit Agricole, Danone, Essilor, LVMH, Michelin, Orange, Pernod Ricard, Peugeot, Renault, Saint-Gobain, Unibail-Rodamco et Valeo n’ont pas répondu à nos sollicitations. Legrand et Vivendi ont indiqué ne pas être en mesure de donner des chiffres précis.

Vous trouverez ci-dessous les éléments communiqués par les entreprises du CAC40 qui ont joué le jeu.

Les actions de mécénat des sociétés 

Air Liquide a dépensé près de 2 millions d’euros en 2014 pour des actions de mécénat via ses différentes filiales et par le biais de sa fondation (dotée tous les ans de 550.000 euros). Un montant qui pèse 0,1% du résultat net enregistré l’an dernier.

BNP Paribas a consacré environ 40 millions d’euros à l’ensemble de ses œuvres de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3417926 le mardi 1 déc 2015 à 10:12

    Avec l'argent du crédit impôt ...

  • mlemonn4 le mardi 1 déc 2015 à 10:01

    Après avoir mis les français au chomage et à la charge de la collectivité, les groupes français du CAC 40 font comme les groupes anglo saxons, ils s'achètent une bonne conduite et se donnent bonne conscience, et le font savoir, en faisant des actions de mécénat, qui plus est le plus souvent defiscalisées; ce que les français demanden, ce n'est pas de l'assistanat comme le souhaiterait notre caste technocratique qui voudrait voir tous les français picorer dans leurs mains, c'est du travail !!!