Les groupes Bic, Accor et Renault distingués pour leurs efforts de transparence

le
0
(NEWSManagers.com) -
Le spécialiste européen de l' information réglementée Labrador, et Sciences Po, ont attribué dans la soirée du 29 septembre les Grands Prix de la Transparence du SBF 120. Les trois premières places de la deuxième édition de ce classement de la transparence reviennent à Bic, Accor et Renault.
Ces grands prix sont nés de la conviction que la transparence est un facteur de valorisation durable de l' entreprise. Une information financière réglementée plus transparente, c'est-à-dire plus fiable, plus didactique, moins austère, permet d' améliorer la confiance de toutes les parties prenantes en l' entreprise : analystes financiers, investisseurs institutionnels et individuels, mais aussi salariés ? actionnaires ou non ? et, demain, le grand public.

Validé par un comité scientifique, composé d' experts tous lecteurs de l' information réglementée, de l' AMF à la SFAF, en passant par les associations d' actionnaires, la méthodologie mise en place par Labrador fonde la transparence de l' information financière réglementée sur quatre piliers : l' accessibilité, la précision, la comparabilité et la disponibilité.
L' étude 2010 témoigne d' une légère avancée par rapport à 2009 ; la note moyenne du SBF120 s'établit à 57 sur 100, témoignant d' une marge de progression encore susbtantielle. Le CAC 40 fait mieux que le SBF 80 avec une note moyenne de 62 % contre 55%, mais l' écart se réduit par rapport à 2009.
Les quatre piliers évoluent de façon contrastée ; l' accessibilité progresse, la précision recule, la comparabilité est stable et la disponibilité s' accélère. A noter enfin que le classement sectoriel souligne le fait que les sociétés industrielles sont globalement plus transparentes que les sociétés financières?

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant