Les grosses voitures ne sont pas toujours les plus chères

le
10
INFOGRAPHIE - Le Dacia Duster est le véhicule le moins cher à faire rouler, selon l' Argus , qui publie son classement annuel des modèles les plus populaires en France, en fonction de leur coût réel d'utilisation.

Chaque année, le budget des automobilistes continue d'augmenter. Il a ainsi grimpé de 1,2% à 4,4% en moyenne en 2012, en raison d'une hausse des frais annexes et malgré une légère baisse du nombre de kilomètres parcourus, selon le dernier rapport annuel de l'Automobile Club Association (ACA). Or, contrairement aux idées reçues, rouler dans une grosse voiture ne coûte pas nécessairement plus cher. Le Duster de Dacia est en effet le véhicule le moins onéreux à faire rouler, souligne l'étude annuelle de l'Argus , qui répertorie plus de 1000 modèles parmi les plus vendus en France en fonction de leur coût réel d'utilisation, ou prix de revient kilométrique (PRK)*.

A seulement 48 centimes d'euro par kilomètre sur la première année de détention, pour un automobiliste roulant 10.000 kilomètres par an, le SUV de la marque low-cost de Renault tient la corde devant des très petits modèles comme la Peugeot 107 ou la Smart qui affichent, dans le meilleur des cas, un prix de revient kilométrique de 55 centimes. Mais «la taille ne fait pas tout», selon l'Argus, qui met en avant le poids «du standing, de la marque et de la motorisation» dans le budget auto des ménages. Le PRK d'une Dacia Sandero d'entrée de gamme, qui plafonne à 50 centimes, est une goutte d'eau par rapport au coût d'une Audi A1 (0,92¤) ou encore d'une petite Mini haut de gamme (1,29 ¤ pour la Mini Cooper S).

infographie, argus, voiture

La palme du véhicule le plus cher revient cette année à la Mercedes Classe E500 Executive qui, «avec son moteur V8 et sa finition hors du commun», coûte une fortune dès sa première année sur le bitume. A 4,95 euros du kilomètre, la berline familiale à tendance sportive détrône l'Infiniti FX37S Premium BVA, un modèle de la marque de luxe de Nissan, qui caracolait en tête du classement l'an dernier avec un PRK de 4,56 euros.

Essence ou diesel, un choix pas tranché d'avance

Attention, laisser sa voiture au garage pour limiter les frais n'est pas forcément un bon calcul. «Quel que soit le nombre de kilomètres parcourus, les frais fixes (crédit, assurance, dépreciation) restent les mêmes», rappelle en effet l'Argus. Des frais fixes qui sont mieux absorbés par les voitures des gros rouleurs, comme les commerciaux. Par exemple, la Renault Clio dCi90 Energy coûtera 0,91 euro du kilomètre pour 10.000 kilomètres parcourus la première année, mais seulement 0,41 euro pour 25.000 kilomètres, ou 0,32 euro pour 35.000 kilomètres!

Quant à l'idée selon laquelle acheter un véhicule diesel plutôt qu'un moteur essence est plus économique, elle ne se vérifie que sous certaines conditions. «Il conviendra de se poser la question à partir de 20.000 kilomètres annuels parcourus.» En clair, «un véhicule diesel s'avèrera plus rentable pour un gros rouleur ou pour un possesseur de véhicule d'entreprise». A l'inverse, les particuliers circulant moins sur les routes ont tout intérêt à étudier d'autres options, comme les hybrides qui allient moteurs à essence et électrique et qui sont «de plus en plus compétitifs». Sans compter que, conclut l'Argus, le prix plus bas des versions à essence peut achever de vous convaincre».

* Ce prix est calculé en fonction de différents critères, dont le coût de la carte grise, la consommation de carburant, le prix de l'assurance, l'entretien (révision, remplacement des pièces d'usure) et le coût d'un éventuel crédit, sans oublier la décote.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.