Les Grecs mobilisés contre la fermeture de la télé publique

le
0
Le premier ministre, Antonis Samaras, semble prêt à faire des concessions alors que près de 15.000 manifestants ont répondu à l'appel à la grève générale des syndicats.

Quelque 15.000 Grecs ont répondu, jeudi à la mi-journée, à l'appel à la grève générale lancé par les syndicats qui entendent ainsi protester contre la fermeture des chaînes de télévision et des stations de radios publiques. À Athènes, ils étaient 10.000 devant le siège de la radiotélévision publique grecque ERT, selon les chiffres de la police. Près de 5000 personnes se sont elles rassemblées à Salonique, la deuxième ville grecque, devant le siège de l'une des cinq chaînes du groupe audiovisuel public. Les organisateurs parlent quant à eux de 20.000 manifestants. En février, la première grève générale de l'année avait rassemblé au moins 50.000 manifestants, selon la police. Les travailleurs du secteur privé ne semblent pas avoir rejoint en masse le mouvement. La plupart des banques, les commerc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant