Les gorges du Gardon labellisées réserve mondiale de biosphère par l'Unesco

le
0
Les gorges du Gardon labellisées réserve mondiale de biosphère par l'Unesco
Les gorges du Gardon labellisées réserve mondiale de biosphère par l'Unesco

Réuni à Paris du 8 au 12 juin, le Programme de l’Unesco sur l’Homme et la biosphère a ajouté 20 nouveaux sites au Réseau mondial des réserves de biosphère, ce qui porte à 651 le nombre total de sites –dont 15 transfrontaliers- répartis dans 120 pays.

Conserver la biodiversité

Crée au début des années 1970, ce programme scientifique a pour objectif d' « améliorer les relations entre les habitants de la planète et leur environnement naturel au niveau mondial ».

Désignées chaque année par des représentants élus des 34 Etats membres de l'UNESCO, ces réserves constituent « des sites d’apprentissage pour le développement durable destinés à concilier la conservation de la biodiversité et l’utilisation durable des ressources naturelles », explique l'Unesco.

Végétation et espèces animales sont déterminants dans le choix de valoriser ces écosystèmes.

Le paysage méditerranéen reconnu mondialement

Ont été nommés cette année : Gouritz et Magaliesberg (Afrique du Sud), Belezma (Algérie), Patagonia Azul (Patagonie bleue), le Massif d’Anaga (Espagne), la région transfrontalière de Meseta ibérique (Espagne/Portugal), le Lac Tana (Éthiopie), Cacique Lempira, Señor de las Montañas (Honduras), Bromo Tengger Semeru – Arjuno (Indonésie), Taka Bonerate – Kepulauan Selayar (Indonésie), Tang-e-Sayyad et Sabzkuh (République islamique d'Iran), les Alpes de Ledro et Judicaria (Italie) Apennin tosco-émilien (Italie), Aksou-Jabagly (Kazakhstan), le Lac Inle (Myanmar), Hanma (République populaire de Chine, Langbiang (Viet Nam).

En France, c'est la réserve de biosphère des Gorges du Gardon qui fait son entrée dans la liste. Situé dans le département du Gard, cette réserve fait 45 501 hectares. Elle englobe les villes d’Uzès et de Nîmes, ainsi que le Pont du Gard, un site inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1985.

Paysage méditerranéen typique (composé de garrigue, de chênes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant