Les GO trouvent un emploi après le Club Med

le
0
Tous les anciens gentils organisateurs (GO) ne deviennent pas célèbres comme Patrick Bruel et Nicolas Canteloup. Mais plus de six sur dix décrochent un job en moins de trois mois quand ils quittent le champion des villages de vacances.

Chaque année le Club Méditerranée engage plusieurs milliers de gentils organisateurs ( GO) et de gentils employés (GE) en CDI pour animer ses villages. Il en recrute plus de 5000 par an sur la seule zone Europe-Afrique. Les plus jeunes des heureux élus ont 18 ans. Les plus âgés 30 ans. Ils travaillent en moyenne 2 à 4 saisons puis s'en vont. Le groupe qui compte sur la Chine pour assurer son avenir, affirme se soucier de ce que deviennent ses anciens salariés quand ils le quittent. «Dans une période où les jeunes ont du mal à intégrer le marché du travail, les employeurs ont un rôle à jouer pour lutter contre ce qui pourrait apparaître comme une fatalité. Nous voulons développer l'employabilité», explique Sylvie Brisson, direct...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant