Les globules rouges comme vecteurs de médicaments

le
0

Une société lyonnaise utilise des hématies pour réduire les effets secondaires d'un traitement contre des formes de leucémies.

Parmi les molécules efficaces contre les cancers, certaines restent mal tolérées par les patients. C'est le cas de l'asparaginase. Utilisée depuis plus de trente ans pour traiter les leucémies aiguës, elle a été longtemps écartée des traitements des patients adultes, qui la tolèrent bien moins que les enfants. Une technique propose d'encapsuler cette enzyme dans des globules rouges afin d'en diminuer la toxicité. Les résultats obtenus chez des patients leucémiques sont encourageants, et la méthode pourrait être étendue à d'autres types de cancers. Alors que le taux de survie des enfants atteint de leucémie aiguë lymphoïde (LAL) et myéloblastique (LAM) a très nettement progressé en vingt ans, le pronostic est nettement moins bon pour les adultes.«La situation s'est tout de même améliorée depuis que les protocoles de traitement pédiatri...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant