Les gestionnaires de patrimoine doivent s'adapter à l'évolution des réglementations

le
0

(NEWSManagers.com) - Le nombre et le rythme des changements de réglementation constituent le principal défi auquel sont confrontés les gestionnaires de patrimoine, selon la 17ème édition du World Wealth Report 2013. La complexité et le manque d'uniformité, l'augmentation des coûts liés à la mise en conformité et le retentissement négatif des changements sur l'expérience client sont à l'origine des difficultés rencontrées par les gestionnaires de patrimoine. De nombreuses entreprises effectuent des investissements tactiques pour répondre à ces évolutions, mais elles devront prendre des décisions plus stratégiques pour réussir leur transformation et se développer, tout en limitant l'impact des changements sur les clients.

Les entreprises implantées dans plusieurs pays éprouvent des difficultés à offrir des services compatibles avec toutes les réglementations. Certaines grandes entreprises pourront choisir de quitter certains marchés en raison du coût ou de la complexité de leur mise en conformité, tandis que les petites et moyennes entreprises peineront à surmonter ces difficultés en raison de leur manque de moyens. Le rapport indique que les grandes entreprises, en particulier les leaders du marché qui jouissent d'une solide réputation, seront mieux à même de limiter les impacts négatifs de l'évolution réglementaire sur les clients et de rentabiliser leurs investissements dans la mise en conformité, tout en continuant à investir dans d'autres domaines stratégiques.

Les gestionnaires de patrimoine devront investir dans le domaine pendant de nombreuses années, ce qui aura un impact continu sur le rapport coûts/résultat déjà élevé et sur leur rentabilité. Les coûts de mise en conformité sont liés aux investissements dans l'expertise juridique, ainsi que dans l'infrastructure technologique, mais les gestionnaires de patrimoine subissent également une perte de chiffre d'affaires en raison d'une baisse de la productivité des conseillers. En outre, le non-respect des réglementations génère un ensemble de coûts pour l'entreprise qui doit s'acquitter d'amendes et de frais juridiques et préserver sa réputation. Le World Wealth Report recommande aux gestionnaires de patrimoine d'utiliser la technologie comme un levier leur permettant de réduire le coût des services, surtout lorsque les clients souhaitent gérer leurs avoirs en ligne et intervenir eux-mêmes.

Selon le World Wealth Report, les gestionnaires de patrimoine devront tout particulièrement veiller à limiter les répercussions des évolutions juridiques sur l'expérience client : les gestionnaires de patrimoine doivent collecter un volume croissant d'informations et de documents auprès de leurs clients, en particulier lors du processus d'intégration de nouveaux comptes, tout en disposant de moins de temps pour répondre à leurs besoins.

De nombreux changements de réglementation ont une incidence sur les modèles d'exploitation et de génération de chiffre d'affaires traditionnels, ce qui oblige les gestionnaires de patrimoine à réévaluer les éléments de leur offre, y compris les segments de clients qu'ils servent et les marchés sur lesquels ils choisissent d'opérer. Certaines entreprises pourraient ainsi être amenées à se repositionner vers le haut de gamme pour améliorer leurs résultats ou à se retirer complètement du marché, ce qui aboutirait à une consolidation du marché et/ou à une offre de services plus restreinte pour certains particuliers fortunés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant