Les gérants de fortune négligent Internet

le
0
(NEWSManagers.com) - Pour les banquiers privés, le canal internet ne fait manifestement pas encore partie des priorités de l'heure. Selon la dernière étude réalisée par MyPrivateBanking sur la présence des plus grands gérants de fortune de la planète sur internet, moins de la moitié des quarante sociétés de gestion passées au crible dans l'enquête 2011 montrent une maîtrise des exigences les plus élementaires d'un site internet. Seulement un tiers des sites internet proposent des informations sur leurs frais et commissions.
Les gagnants de l'édition 2011 sont UBS, Deutsche Bank et Merrill Lynch. UBS arrive en tête du classement, avec une note de 84 sur 100 points possibles, en raison d'une structuration claire et d'une navigation qualifiée d'excellente. Le groupe suisse offre notamment une grande variété d'outils interactifs que les clients peuvent utiliser pour analyser leurs besoins d'investissement et trouver les produits correspondants. Merrill Lynch, en deuxième position ex aequo avec Deutsche Bank, se distingue notamment par sa capacité de recherche alors que Deutsche Bank est la seule à proposer sa tarification en ligne avec un tel luxe de détails.
Dans l'ensemble toutefois, l'étude estime que la marge de progression reste considérable pour une part significative de l'échantillon. Le potentiel d'amélioration concerne notamment le niveau de performance des fonctions basiques d'un site internet, à l'instar de la fonction recherche qui ne semble pas maîtrisée nombre d'établissements, 60% de l'échantillon n'ayant pas réussi à marquer au moins 50% des points possibles.
Les sites internet des banques privées sont tous très riches sur les informations concernant les services proposés ou encore leur processus d'investissement mais beaucoup moins précis lorsqu'il s'agit de préciser le montant des actifs sous gestion, l'investissement minimum requis. Les informations exhaustives sur les coûts et les performances ne sont proposées que par quelques sites.
La plupart des sites internet offrent différents moyens de contacter les gérants de fortune mais seulement une sur quatre fournit des outils interactifs permettant un accès internet en direct.
L'étude relève enfin que les sites internet des principaux gérants de fortune sont loin de proposer une offre optimale, " ce qui est d'autant plus surprenant que, dans la plupart des cas, un effort minimal permettrait d'améliorer de façon significative leur potentiel pour gagner de nouveaux clients" . Un bon point toutefois pour les gérants européens : sur les quinze sites internet non européens, seulement deux d'entre eux ont réussi à figurer dans les dix premiers du classement.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant