Les génériques ne sont pas plus risqués

le
0
Une étude de grande ampleur de la Caisse nationale d'assurance-maladie montre que les taux de décès, d'AVC et d'infarctus sont similaires chez les patients utilisant un anticholestérol de marque ou son générique.

» Les médecins s'opposent peu aux génériques

Des faits précis pour en finir avec les calomnies qui visent les génériques depuis quelques mois... C'est l'objectif de la Caisse nationale d'assurance-maladie (Cnam) qui a livré mercredi les résultats d'une étude sur un anticholestérol très utilisé en France: la simvastatine 20 mg. Les conclusions sont éloquentes. Pour tous les événements que cette molécule tente de prévenir, qu'il s'agisse des décès, des AVC (accidents vasculaires cérébraux) ou des infarctus, les génériques présentent la même efficacité que les médicaments de marque (Zocor de MSD et Lodales de Sanofi). Les décès, par exemple, s'élèvent à 6,7 pour mille personnes par an lorsqu'un médicament de marque est prescrit, contre 5,9 pour mille lorsqu'il s'agit d'un générique.

La Cnam a privilégié pour cette enquête un traitement largement prescrit dans l'Hexagone. En 2011, six millions de boîtes de simvastatine 20 mg, sous forme de géné

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant